Petit écran et grand pâtissier du côté d’Ajaccio

6 février 2016
Spread the love
Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail

C’est du côté d’Ajaccio que je vous propose de découvrir ma première adresse corse post-Asie. Un retour aux sources qui a démarré sur les chapeaux de roue avec mon passage sur l’émission Prima Inseme où j’étais invitée pour parler blog, gastronomie…Et araignée frite ! Un super moment partagé avec l’équipe qui est aussi adorable devant que derrière l’écran et m’a vraiment mise à l’aise pour la première grande sortie officielle d’Eat Up Corsica. Pour revoir l’émission, c’est par ici.

france 3 prima inseme

Silence ça tourne !

J’en profite d’ailleurs pour vous remercier d’être toujours plus nombreux à suivre le blog et pour vos petits messages et suggestions d’adresses que je me ferai un plaisir d’essayer lorsque l’occasion se présente. A quand une chronique Eat Up Corsica sur petit écran ? 😉

En attendant, c’est du côté de Mezzavia que je suis allée me remettre de mes émotions, avec un petit tour au Bistrotellu de David Mezzacqui, un chef pour qui j’ai beaucoup de sympathie et que j’ai eu la chance d’avoir en professeur au cours d’une formation autour du vin et de la gastronomie. Un vrai passionné, consciencieux, talentueux et approchable, ce qui m’avait beaucoup plu. Mais je n’avais encore jamais goûté sa cuisine, bien qu’on m’ait beaucoup vanté ses prouesses à l’Altru Versu (qui figure d’ailleurs sur ma wish list ajaccienne). C’est donc chose faite, avec un déjeuner ensoleillé sur la terrasse bondée de la brasserie à l’esprit moderne.

bistrotellu intérieur

Une chose est sûre, il faut venir ici en ayant faim. L’ardoise est très terrienne, avec un filet de porc à la clémentine et au citron vert, un risotto de champignon et de courge à la coppa de 24 mois, un parmentier de veau bio… Mais aussi quelques suggestions sans viande comme la gambas royale sauce champagne ou les farfalle à l’ajaccienne, tomate, seiche et aubergine. Végétariens ? Je vous conseille de passer votre chemin au risque de rester sur votre faim, même si le menu propose aussi une salade végétarienne et ses toasts à l’aubergine.

carte bistrotellu

Le service est rapide, efficace, et terriblement sympathique. Tellement qu’on aurait presque envie que notre serveur reste manger à la table avec nous. On sent la passion et l’amour du travail, et ça met de bonne humeur. Les farfalles à l’ajaccienne sont copieuses, tout comme la salade de magret fumé, endives aux pommes bio et foie gras (avec laquelle j’aurais adoré une petite vinaigrette à la figue, mais ça reste mon opinion personnelle).

farfalle ajacienne

Les produits sont beaux, et frais. Et ça se sent.

salade magret bistrotellu

Mais il faut encore un peu de patience pour goûter à la vraie prouesse.  Car la star du repas, ici, et même si ce n’est indiqué nulle part, c’est le dessert. Et quels desserts ! Pas étonnant, lorsque l’on sait que David Mezzacqui a fait ses armes auprès d’établissements comme l’École Lenôtre ou Pierre Hermé.

dessert bistrotellu ajaccio

Tartes aux agrumes meringuées, tiramisu au café, décliné à la clémentine et au brocciu pour la version locale, salade de fruits, jolie, jolie, éclair au café, chou à la crème…et un sublime macaron pistache framboise réservé pour le dîner que j’ai découvert par la suite (et que j’aurais bien emmené avec moi pour le goûter).

dessert mezzacqui ajaccio

Bien entendu, impossible pour moi de dire non à une tarte meringuée. Sans regret, car la crème pâtissière mangue, citron vert et ananas (le plus prononcé ici) est un vrai petit bonheur d’exotisme, avec une jolie meringue ferme et tendre à la fois.

tarte fruits meringuée ajaccio

tarte aux agrumes meringuées ananas corse

Et le tiramisu. Mon dieu ce tiramisu. Un savant équilibre entre la douceur acidulée de la clémentine qui complémente à merveille la saveur du brocciu frais, dont le goût reste bien en bouche, jusqu’à la dernière cuillère. Pour mieux vous hanter jusqu’à la prochaine visite…

tiramisu brocciu clémentine corse

Une agréable découverte du côté du sud où je retournerai volontiers savourer les prouesses sucrées de ce maestro bien de chez nous.

U Bistrotellu
Environ 65€ à 2 au déjeuner avec deux plats, deux desserts et deux verres de vin
Boulevard Louis Campi, 20000 Ajaccio
0495202024
Page Facebook
Previous Post Next Post

Vous aimerez peut-être aussi...

Leave a Reply