Une soirée au Passe-Temps, Porto-Vecchio

30 décembre 2015
Spread the love
Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail

A l’occasion des fêtes, je suis descendue passer quelques jours dans le sud, chez moi, à Porto-Vecchio. Famille, amis, il y a du monde à voir et j’aime bien cette période festive et joyeuse. Le centre-ville, d’habitude assez calme hors saison, s’anime et se fait beau pour accueillir le retour des étudiants, expatriés et autres touristes habitués venus chercher calme et quiétude dans le sud de la Corse.

eglise de porto vecchio en hiver

Veillée traditionnelle sur le parvis de l’église de Porto-Vecchio

Quand j’étais étudiante, le retour en décembre était un peu le moment de ralliement, l’occasion de faire la tournée des bars pour l’apéro et de faire un petit « catch up » avec tout le monde. Je ne sais pas si je vieillis ou si je deviens snob, mais j’aspire désormais plus aux petits diners tranquilles, au chaud, loin du monde, à discuter de tout et de rien autour d’un bon vin et de bons petits plats maison (et pour ça, il faut aller faire un tour à La Cave, dont je vous parlerai prochainement). Et puis, je ne m’attends pas vraiment à faire des découvertes à cette époque de l’année.

rue de porto vecchio noël

Et pourtant. C’est au cours d’un dîner avec Dominika Lubska (créatrice de la jolie marque Lufa) et son ami, l’artiste Jacques Papi que j’ai redécouvert le restaurant Le Passe Temps. Un lieu dont j’avais entendu plusieurs sons de cloches. Du très bon, du moins bon, du pas bon, de l’excellent. Il était temps d’en avoir le cœur net.

restaurant Le Passe Temps à Porto Vecchio

Honnêtement, j’ai passé un très bon moment. Le lieu, pour commencer, a été complètement refait, avec goût.

fior di lecci vin corse

Le mélange est bien dosé, entre rustique et moderne, avec le four à pizza traditionnel, le mobilier design et la grande table, au plateau constitué de caisses de vin de grands domaines.

vin petrus

Un lieu chaleureux et simple, où l’on peut aussi profiter d’un apéritif à l’étage, chauffé par la cheminée ouverte. Et même d’un petit bar privé, où nous avons profité d’un verre de vin (de Figari !) et d’une très bonne assiette de charcuterie (nustrale, of course).

feu restaurant passe temps port-vecchio en corse

assiette de charcuterie passe temps

Côté cuisine, une petite sélection de plats, restreinte mais originale et alléchante, avec des plats comme le pigeon cuit sur coffre, le canon d’agneau en croûte de pommes de terre ou une lotte à la panzetta pour ne citer qu’eux. J’ai beaucoup apprécié l’amuse-bouche offert, une mousse de céleri parfumée. Une petite attention qui fait toujours plaisir.

amuse bouche au celeri

Je me suis régalée avec le plat du jour, un savoureux gigot de sanglier de 7h, qui m’a réconcilié avec cette viande (non, le sanglier, ce n’est pas forcément fort, ou dur à mâcher). Tendre, fondant, bien servi et accompagné d’une polenta de maïs relevée d’une pointe de cumin, un plat justement maîtrisé et qui fait honneur aux produits locaux.

gigot de 7h sanglier corse Une jolie cuisine, de produits simples et goûteux, bien travaillés et bien présentés. Il n’en faut pas plus pour rendre une tablée heureuse (ou alors, peut-être, une autre bouteille de Coteaux du Cap Corse).

polenta et vin du cap corse

Côté dessert, j’ai opté pour l’honorablement intitulé « biscuit crumble en émietté, mousse légère  de chocolat blanc « ivoire » à la fève tonka, caramel liquide et chocolat blanc« . J’avoue que j’aurais bien du mal à vous en décrire exactement le goût, ayant l’odorat très diminué par un gros rhume. Une chose est sûre, c’était bon (constat fait à l’unanimité !). Crémeux, doux, légèrement régressif, une gourmandise dont j’aurais sans doute pu me passer si j’étais un peu raisonnable (mais j’ai des photos à faire voyons !).

biscuit crumble chocolat blanc feve tonka

Une jolie adresse où je retournerai volontiers, cachée dans une ruelle un peu à l’écart et ouverte toute l’année.

la salle passe temps portovecchio

À terminer avec une petite balade digestive dans les rues de la vieille ville, à la recherche de la plus vieille maison de Porto-Vecchio, datant du XVIe siècle (celle où se trouve le restaurant A Cantinetta, merci Jacques pour le petit tour !), et de toutes les histoires cachées derrière les lourds murs de pierre.

Le Passe Temps
Page Facebook
Environ 170€ à 4 une entrée + 4 plats + 2 desserts + 2 bouteilles de vin (hips !)
Rue Zoé Grimaldi d'Ortoli, 20137 Porto-Vecchio
04 20 20 93 88
Ouvert midi & soir sauf le dimanche
Previous Post Next Post

Vous aimerez peut-être aussi...

Leave a Reply