Escapade ajaccienne et merveilleux déjeuner

8 mars 2016
Spread the love
Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail

J’ai beau habiter à seulement 2 heures de route, je dois avouer que je connais mal Ajaccio. Et j’avais très envie de changer d’air ces derniers jour pour découvrir la cité impériale de plus près. Il faut dire que le Nord et le Sud sont deux mondes à part en Corse. Je ne m’attendais pas cependant à être aussi dépaysée simplement en changeant…de côte !

maison ajaciennes

Des maisonnettes avec un côté « cottage anglais »

J’adore Ajaccio, sa beauté, son architecture, ses couleurs, son effervescence, la dimension culturelle qui règne sur la ville et que l’on retrouve à chaque coin de rue. Si seulement les murs pouvaient parler…

ruelles ajacciennes

Ce week-end express fut un véritable sans faute, à commencer par l’hôtel, le San Carlu, que je recommande chaudement. Extrêmement bien situé face à la citadelle, c’est un excellent spot pour profiter de la ville à pieds…Et écouter braire les ânes !

façade du san carlu hotel a ajaccio La campagne à la ville, il n’y a en Corse qu’on voit ça non ? Les chambres sont spacieuses, tout comme la salle de bain, cosy et très propre.

lit hotel san carlu

Homme non fourni avec la chambre 😉

salle de bain san carluOn m’avait parlé de l’insonorisation un peu légère du lieu, mais je n’ai eu aucun soucis de ce côté là. Est-ce du au ti’punch de la veille ? Peut-être, une chose est sûre, j’y ai passé une très bonne nuit et ai apprécié la vue sur la citadelle le matin au réveil.

la citadelle d ajaccioUne affaire, à 65€/nuit hors saison. Sans oublier de mentionner la gentillesse du personnel, toujours prêt à partager une bonne adresse.

C’est d’ailleurs grâce à la réceptionniste des lieux que j’ai découvert ce petit bijou qu’est Le Cabanon. Situé à 2 pas, le restaurant travaille essentiellement la pêche du jour en été et une carte plus terrienne en hiver. Une véritable découverte gastronomique pour ce premier déjeuner.

la terrasse au soleil du cabanonUne petite terrasse d’où l’on aperçoit le port, une carte restreinte à base de produits de saison et des mets extrêmement bien préparés. Petit avant goût du menu du moment en image.

menu au cabanon ajaccio

J’ai adoré l’œuf cuit à basse température (cuisson juste parfaite) et sa butternut confite servie avec un mesclun, des graines de courge et des copeaux de jambon corse. Une entrée copieuse et de saison que j’ai savourée en guise de plat et ce jusqu’à la dernière feuille.

oeuf basse température du cabanon

Butternut confite et œuf basse température

Pour les amateurs, les tripettes de veau corse sont à tester. Je ne suis pas fan de ce plat, trop fort à mon goût, mais dois bien reconnaître que la sauce était particulièrement réussie (fait garanti après y avoir goûté à 3 reprises – juste pour être sûre que je n’aimais pas…).

tripettes veau corse

tripettes de veau corse, c’est de saison !

Une jolie surprise, et un bel échec aussi pour ce qui devait être un déjeuner léger, défi impossible lorsque l’on mange face à une cuisine ouverte où la cuisinière s’affaire sous vos yeux à remplir des coupes de crème chantilly maison. Tant pis pour les calories, à Ajaccio, ça ne compte pas, enfin je crois (j’en profite pour passer une annonce ici – recherche prof de pilates tolérante…ça devient urgent !).

en pleine preparation du dessert

C’est parti pour une crème brûlée et une crème aux fruits de la passion, surmontée d’une montagne de chantilly maison (légère et parfaitement équilibrée, avec la juste dose de sucre) et d’éclats de biscuits. Parfait. Rien de plus à dire. Impossible de regretter de telles gourmandises !

creme de passion et chantilly maison au cabanon

Bonheur absolu

creme brulee au cabanon

crème brûlée crémeuse sous une croûte craquante

Une excellente excuse pour discuter avec notre hôte souriante et modeste, à la fois gérante des lieux et aux fourneaux, qui nous explique travailler des produits de saison, locaux si possible, avec la pêche locale lorsque le temps le permet et des viandes de l’île ainsi qu’une très bonne charcuterie en hiver.

artichauts corses

Artichauts fraîchement reçus le matin même

Une adresse qui s’est placée sans mal dans mes favorites à Ajaccio et que je vous encourage à tester les yeux fermés. Pour les amateurs, le lieu propose aussi une petite carte des vins sympathiques avec des références de l’île et d’ailleurs. Prévoyez cependant un peu temps pour le service et du liquide, car l’établissement n’accepte pas les CB.

Hôtel San Carlu
65€ la chambre double avec vue sur la citadelle en Basse saison
8 Boulevard Danièle Casanova, 20000 Ajaccio
04 95 21 13 84
Site web

Le Cabanon
Environ 60€ le déjeuner plat/dessert/café à 2
(CB non acceptées)
4 Boulevard Danièle Casanova, 20000 Ajaccio
04 95 22 55 90
Page Facebook
Previous Post Next Post

Vous aimerez peut-être aussi...

Leave a Reply